Sélectionner une page

studio YOY

Le design inter-dimensionnel du studio YOY

Tout a commencé pour le duo YOY en 2012 à des milliers de kilomètres de Tokyo, où est pourtant basé leur studio. Yaoki Ono, architecte d’intérieur,
et Yuki Yamamoto, designer, exposent leurs créations Peel, Blow et Scribble
au salon Satelite de Milan. Ces premiers travaux, à la fois minimalistes et éminemment poétiques, posent les bases de ce qui deviendra une signature :
un design en trompe-l’œil, prônant l’art du faux-semblant sans jamais faire l’économie d’une charge conceptuelle inhérente aux objets.

site web www.yoy-idea.com

 

rendez-vous

 L’Interview du studio YOY, auteurs de la designerbox #55

designerbox 55, le design inter-dimensionnel du studio YOY
designerbox 55, le design inter-dimensionnel du studio YOY

Les réalisations YOY laissent entrevoir un mode opératoire implacable.
Les deux créatifs, l’un diplômé en Design d’intérieur au Kyoto Institute of Technology, et l’autre en design industriel au Kanazawa College of Art, travaillent toujours ensemble à la définition des idées qui précèdent la mise en forme de leurs concepts. « Génération Y » oblige, le duo partagent quotidiennement images, idées et inspiration par email avant de passer à l’étape final de la conception de chaque projet.

 

Les créations du studio nous happent à tous les coups en jouant, non sans humour, avec le décor qui les entourent. De cette théâtralité des objets empruntée à la scénographie, Canvas en est surement la plus belle expression.
Il s’agit comme son nom l’indique d’une toile figurant un fauteuil au premier abord purement décoratif, mais sur lequel il est finalement possible de s’asseoir.

 

A la limite entre l’élément décoratif, l’objet fonctionnel et le sujet d’un happening réjouissant. Même son de cloche avec Life of Plants ou Light, qui nous proposent une réalité augmentée sans l’aide d’aucune technologie numérique, simplement en détournant ou contournant ce réel qui ne demande qu’à être ré-enchanté. Pari tenu !

 

Fonctionnalité dans la « fictionnalité », telle serait la principale ligne directrice de Naoki et Yuki dans leur voyage créatif. Ces effets visuels ne sont pourtant pas de simple postures ! La pureté des lignes et l’excellence dans la conception de chaque pièce en font des réalisations d’une indéniable poésie.

 

Leurs inspirations ? SANAA, Marcel Duchamp, Ronan & Erwan Bouroullec…
Si le design du studio YOY apparaît hors du temps et décoréllé de toute tradition esthétique nipponne, c’est pour mieux revenir en toute décomplexion à l’art de l’origami avec des projets comme la Poster Lamp, éditée par DesignerBox.
Là encore, YOY s’engouffre sans relâche et pour notre plus grand plaisir dans la brèche offerte par une réalité à deux dimensions qui nous pousserait invariablement à rechercher la troisième.

 
Let’s go !

 


La boîte à surprise de designerbox démocratise le design