Sélectionner une page

Paola Navone designer interview Designerbox

Le design libre de Paola Navone

Grande Figure du design et personnalité milanaise incontournable, l’inclassable et iconique Paola Navone souffle depuis plus de 30 ans, un vent de liberté sur la création contemporaine.
À l’occasion de la sortie de sa Designerbox, on vous invite à découvrir l’univers généreux et haut en couleur de cette « magicienne de l’objet ».

 

 

rendez-vous

 Interview de Paola Navonne, créatrice de la designerbox #60

Montre et mosaïque design by Paola Navone - Swatch et Bisazza
Canapé coussins et fauteuils design by Paola Navone - Gervasoni
assiettes et cuisine design by Paola Navone - Merci et Bontempi

 

Toujours là où on ne l’attend pas, la créatrice n’aura effectivement eu de cesse de s’affranchir des limites qu’on pourrait bien lui imposer et des étiquettes qu’on voudrait lui coller.
Passant alternativement du design à l’architecture ou à la scénographie, la créatrice affirme fonctionner à l’instinct. Une collection pour MONOPRIX avec le concept Store MERCI, un fauteuil pour POLIFORM, une série d’accessoires de cuisine pour SERAX, le dessin de la dernière SWATCH, des papiers peints pour NLXL, un hotel à Miami … De l’artisanat à l’industrie, Paola Navone est chez elle partout. LIBRE, on vous dit…

 

« L’inspiration, c’est avant tout une attitude »

 

Le « style Paola Navone » ? Éclectique ? … On aurait bien du mal à résumer par un simple mot l’univers de Paola Navone tant la notion de limite semble être bannie de son langage créatif. On arrive parfois à reconnaitre certains «gimmicks» graphiques tels que le poisson (son animal fétiche et son signe astrologique) ou encore l’emploi d’une trame de pois que l’on retrouve régulièrement dans ses collections. Mais c’est aussi probablement pour mieux nous surprendre, la fois suivante, avec un canapé ou une installation d’une sobriété immaculée comme la série de mobilier outdoor IVY qu’elle a imaginé pour EMU.

 

À y regarder de plus près, c’est peut-être dans la vie même de la créatrice que l’on trouvera les clefs d’un langage si riche.

Le goût de la liberté.
Sans doute innée, sa liberté créative se sera probablement développée aux côtés d’Alessandro Mendini, Ettore Sottsas et autres mentors avec qui elle a fait ses premières armes au sein du studio Alchimia en 1979.
Sa polyvalence et sa capacité d’être à l’aise sur tous les sujets auront aussi sans doute été dopés par ses séjours en Asie, continent dans lequel la milanaise passa la moitié de sa vie, s’imprégnant d’un art de vivre radicalement différent. Chineuse invétérée, elle entretient un rapport singulier avec les objets, anciens et modernes, qui portent une histoire.
Mais cela suffit-il à comprendre ce qui fait courir Paola Navone ?.

 

« J’adore cuisiner, mais je n’ai pas de clients dans la bouffe, alors je dois faire des chaises pour survivre » confie t-elle avec un sourire. Paola Navone assume dévorer tout ce qui l’entoure, comparant souvent le design à la cuisine, c’est peut-être justement dans la personnalité joyeusement épicurienne, que l’on trouvera la réponse. Décomplexée, fonctionnant à l’instinct, aux hasard des rencontres, elle est passée maître dans l’art de mélanger les matières, comme on mélange des ingrédients. La créatrice ose tout et va même jusqu’au recyclage et au détournement à l’image de la série « imparfait » réalisée pour le porcelainier Richard Ginori, exposée et vendue avec succès au kilo dans le très select concept store Parisien MERCI : Des pièces ayant des défauts qu’elle va redécorer à la main.

 

« Le recyclage est souvent associé à quelque chose de triste ou de passéïste, alors qu’il peut-être positif et beau ».

 

Du produit unique à industriel, Paola Navone aime aussi provoquer des situations singulières comme pour la collection de meuble d’extérieur pour EMU où elle imagine les plantes grimper dans la résille métallique blanche pour en achever la forme.
Avec un respect infini des matières et un goût prononcé pour les objets durables, Paola Navone cherche avant tout à « créer des objets amicaux, capables de se faire oublier dans une maison » .
Un respect infini des matières, une bienveillance pour les objets durables, Paola Navone cherche avant tout à « créer des objets amicaux, capables de se faire oublier dans une maison » et de continuer « J’aime les meubles qui s’installent dans un espace comme si ils avaient toujours été là !».

 

C’est dans cet esprit que Paola Navone a imaginé Linus pour Designerbox. Un objet qui a de la présence mais que l’on adopte immédiatement parcequ’il a la capacité de nous accompagner au fil des moments de notre vie.

 


La boîte à surprise de designerbox démocratise le design