Faire un pas de côté avec Pierre-Emmanuel Vandeputte

«Jeune créateur franco-belge, Pierre-Emmanuel Vandeputte revendique haut et fort son appartenance à la scène design bruxelloise.»

C’est d’ailleurs au sein de la capitale belge que les équipes de designerbox ont pu faire sa connaissance, par l’intermédiaire du MAD BRUSSELS. «Chaleureuse, effervescente, humaine», la ville, dont il ne cesse de vanter les mérites, est une intarissable source d’inspiration pour ce jeune designer prolixe.

 

Pierre-Emmanuel Vandeputte a étudié le design industriel à La Cambre, faisant siennes les exigences et les techniques extrêmement précises de la production en série, mais sa vocation remonte bien plus loin : c’est dans l’enfance que l’on retrouve les premières expression de son goût prononcé pour la fabrication… « Mon grand-père nous amenait à la mer et on bricolait avec lui des petits moulins que l’on plantait dans des sentiers dans le sable pour les faire tourner, c’est surement de lui que j’ai hérité de cette envie de faire ! »  Plus tard, alors que sa sœur ainée étudie l’architecture à l’école Boulle, Pierre-Emmanuel lui rend visite et découvre les ateliers de menuiserie et de ferronnerie avoisinants : son intérêt pour l’artisanat grandit au point de le décider à embrasser la carrière de designer.

 

chaise-pausa-pierre-emmanuel-vandeputte-design

 

Ainsi sa formation extrêmement pragmatique, et qui lui a permis de constituer un bagage solide pour toute forme de conception, n’a-t-elle pas entamé le côté éminemment humain et sensible de son approche première du design. « Aujourd’hui, mes créations donnent lieu à des productions de 1500 exemplaires maximum : ce n’est pas forcément par choix, mais la typologie d’objets que j’imagine ne se prête pas à la fabrication en série. »

Les créations de Pierre-Emmanuel Vandeputte ont toutes pour point commun de proposer des usages nouveaux qui diffèrent des fonctionnalités classiquement attendues, et de répondre, ainsi, à des besoins plus sensibles et émotionnels que purement pratiques, tout en ouvrant le champs des possibles aux usagers.

 

alcove-nascondino-pierre-emmanuel-vandeputte

 

S’il se défend d’être un artiste, il y a assurément de la poésie dans les objets du jeune designer belge comme en témoigne Paradosso « un dossier pour dormir debout et faire des rêves éveillés »… « Le fil conducteur dans mon travail, c’est cette volonté de distanciation, de changement de perspective » explique Pierre-Emmanuel. « Ainsi, par exemple, mon échelle Belvedere est-elle surmontée d’une assise pour inviter les usagers à prendre de la hauteur afin d’observer leurs environnements quotidiens avec un regard neuf. »

Clairement ancré dans la réalité qu’il cherche à transcender à coup d’objets-amis, le designer n’a de cesse d’observer les besoins de contemporains afin de proposer des solutions sur-mesure pour la vie moderne: « Mes alcôves en feutre Nascondino -qui signifie cache-cache en italien- cherchent à consacrer ces moments d’intimité que l’on a perdu. À l’origine l’architecture permettait de cloisonner les espaces mais à l’ère des open space, j’ai jugé utile de revaloriser ces zones perdues d’isolement. »

 

paradosso-dossier-pierre-emmanuel-vandeputte

 

Si la conception des carafes Scissors’Sisters découle, elle-aussi, de ses qualités d’observation et de son talent de réinvention, il s’agissait, cette fois-ci de rendre hommage aux techniques artisanales des maitres verriers. Invité à Meisenthal en Lorraine, par le Centre international d’Art Verrier dans le cadre d’une collaboration, Pierre-Emmanuel Vandeputte s’est largement inspiré des techniques particulières des souffleurs de verre pour faire aboutir son projet : « lors de la fabrication de carafes, traditionnellement, le maitre verrier utilise une paire de ciseaux pour sectionner la partie haute du contenant qui vient d’être soufflé à la sortie du four, j'ai suggéré de conserver cet outil en coupant à la perpendiculaire pour former le bec verseur : cela a généré naturellement cette forme ! ». Ici l’esthétique découle donc de la gestuelle et vise à révéler aux usagers l’outil qui se cache derrière la production.

 

Déclinées pour Designerbox en deux formats, qui répondent à des besoins bien identifiés et distincts, les Scissors’Sisters se font ainsi, à table, les élégants témoins du savoir-faire artisanal cher à leur créateur…

 

Découvrez le profil de Pierre Emmanuel Vandeputte

designerbox-box-belgium-is-deisgn-july-august

Du design, de la déco, des promos, dans votre boite mail

À PROPOS DE NOUS

Chez Designerbox, nous travaillons quotidiennement au plus près des créateurs et des artisans pour vous donner accès à une offre déco unique et au meilleur prix. De l’offre découverte par abonnement à l’accès direct aux meilleurs créateurs/makers, DesignerBox s’affranchit des intermédiaires pour privilégier les circuits courts et favoriser l’émergence des talents d’aujourd’hui et de demain grâce à un fort contenu éditorial.
Lire la suite