FX Balléry

FX Balléry et la lumière mue...

Qualifiant son style de «direct et sans fioriture», FX Balléry se défend de toute velléité artistique et se définit volontiers comme un «designer entrepreneur». Pour cause : après avoir co-fondé Y’a Pas Le Feu Au Lac, une première maison d’édition spécialisée dans le travail du bois, il renouvelle l’expérience entrepreneuriale en 2009 avec le lancement d’Arpel Lighting qui s’appuie sur la technologie LED pour réinventer la notion d’éclairage dans les intérieurs contemporains.

Si la conception, le développement et la commercialisation de luminaires de haute technicité occupe désormais FX Balléry à temps plein, il ne faudrait pas le cantonner aux projets purement technologiques. Doué d’un esprit résolument cartésien et ne donnant pas dans les effets de style gratuits, le créateur possède néanmoins un certain talent narratif et a trouvé dans le design un vecteur idéal pour raconter des histoires. Se faisant tour à tour le relais du savoir-faire artisanal de son Jura natal avec des créations éloquentes et teintées de nostalgie comme la série Les Montgolfières pour Y a Pas Le Feu Au Lac, ou le traducteur hors pair d’une esthétique industrielle qu’il revisite avec brio ainsi que l’attestent ses fameux et vitaminées Pretty Vases qui viennent d’intégrer la collection permanente du Musée des Arts Décoratifs, FX Balléry développe depuis des années un langage qui réconcilie la poésie et la fonctionnalité.

 

 

Aussi sensible que rationnelle sa fascination pour la lumière tient ainsi autant du pouvoir « magique » que possède cette « non matière » sur les espaces qu’elle inonde, que de son caractère primaire absolument vital et éminemment pratique. S’emparant de ce sujet universel, FX Balléry trouve dans la technologie LED le moyen de proposer de révolutionner la lumière intérieure. À l’origine, sa société Arpel Lighting s’appelait Goodbye Edison, tant la volonté première de son fondateur était de se défaire de la traditionnelle ampoule jugée encombrante et intrinsèquement limitante. Lampes de table, de bureaux, appliques ou suspensions : sans jamais considérer la technologie comme une fin en soi, les produits commercialisés par la société du designer, qui en a également dessiné un certain nombre, ont tous pour point commun de saisir et de retranscrire l’élégance pratique d’une lumière diffusée par le biais de petites LED intégrées à des surfaces planes.

Avec Designerbox et Thomson, fx balléry revient aujourd’hui sur des adieux sans doute un peu définitifs, néanmoins, s’il se réapproprie l’ampoule pour la première fois depuis dix ans, cette dernière n’a plus grand chose à voir avec ses aïeules à filament. Éclairante mais aussi, et surtout, connectée, l’ampoule Thomson est susceptible de rendre une multitude de services à son utilisateur qui pourra interagir avec elle directement ou préenregistrer les scénarii de son choix: c’est ce caractère innovant et tout le potentiel qui en découle que le créateur, inspiré par les réalisations du Tim Thom, a souhaité mettre en valeur.

 

 

Si les lignes contemporaines, élégantes et volontairement minimalistes visent à souligner l’évidente modernité technologique du luminaire, le plateau habillé de cuir recyclé qui sous tend l’ampoule suggère une fonction de vide poche pour y placer ses menus objets du quotidien. Conçu comme un véritable point de repère ou ilot central dans l’espace intérieur, LLUMM! est un objet accueillant et élégant, pratique et humain, qui réconcilie assurément l’univers de la domotique et celui de la décoration en offrant une vision nouvelle et décidément éclairée de la haute technologie.

 

Voir la boutique de FX Balléry, en cliquant ici

 

lampe-llumm

Du design, de la déco, des promos, dans votre boite mail

À PROPOS DE NOUS

Chez Designerbox, nous travaillons quotidiennement au plus près des créateurs et des artisans pour vous donner accès à une offre déco unique et au meilleur prix. De l’offre découverte par abonnement à l’accès direct aux meilleurs créateurs/makers, DesignerBox s’affranchit des intermédiaires pour privilégier les circuits courts et favoriser l’émergence des talents d’aujourd’hui et de demain grâce à un fort contenu éditorial.
Lire la suite